Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux

Devenir riche

Je pense que tout le monde sera d’accord: devenir riche, c’est pas facile (#révélation). Même sur internet.

devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux 0d41808f60af8871fa122b3b0f37ab1b

Et bien oui, bizarrement devenir riche grâce à des secrets boursiers ultra-confidentiels qui pop-up dans un onglet et commencent à faire un tintamarre sans que vous n’ayez rien demandé… ça ne marche pas. Désolé.

Ne mentez pas:

vous avez TOUS au moins regardé les premières secondes d’une de ces vidéos louches, qui tentent de vous faire baver devant la vie de rêve de Jacky, 26 ans, financée par le trade des devises sur Forex pendant 30min par jour.

Devenir riche grâce à internet… du vu et du revu… mais bien des gens tombent encore dans le panneau.

Le fait qu’une immense majorité de la population ne comprend toujours pas entièrement le web mène au fait que:

Internet = moyen de gagner 3000€/semaine en restant posé sur son canapé…

est souvent admis comme une possibilité.

Internet a le mérite de faire rêver: il pourrait rendre riche en quelques clicks, il pourrait nous faire découvrir la pilule tueuse de graisse/l’élixir abdos-en-béton qui rend tout régime inutile…

et un grand nombre de personnes sans scrupules se servent de cet aura mystique pour s’enrichir.

 

Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, devenir riche grâce à internet n’est PAS une arnaque et est réellement possible… puisque un bon nombre de ces arnaqueurs le font au quotidien. 

La clé est de comprendre qu’internet n’est qu’un média.

 

 

Cet article est long…

Je l’ai résumé en une belle check-list, avec tous les points importants à retenir, pour que vous puissiez y référer rapidement à chaque fois que vous vous lancez dans une nouvelle aventure entrepreneuriale. Cela assurera un peu plus son succès.

Je vous donne aussi aussi un pdf qui explique comment certains marketeurs affiliés font pour devenir riche (à raison du 10 000$/jour parfois) avec des pubs immondes. Cela vous fera un peu perdre foi en l’humanité, mais ça reste bon à savoir…cliquez-ici et régalez-vous! 

______________________

Est-ce que vous avez déjà regardé un épisode de GoT/Big Bang Theory/Breaking Bad/Dexter/Friends/How I Met Your Mother/… en streaming?

Non?

Même pas un film?

Ah bon, voilà, ma capture d’écran va donc vous paraître familière… (sauf si vous Adblock bien sûr)

Deveni riche internet devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux watch series

“Oui okay Robin, c’est cool et tout, mais je pensais que tu allais m’expliquer comment devenir riche sur internet…”

J’y viens, deux secondes. Du calme.

Ce matin, après la énième fenêtre qui a poppé sur mon écran, me promettant qu’il est:

  •  Peu cher d’élargir mon pénis jusqu’avoir la massue de Rocko
  •  Possible de devenir riche en 3 minutes chrono en exploitant cette faille ultra-secrète découverte par hasard par un trader à la bourse de Londres
  •  Très simple de trouver des femmes consentantes à quelques km de chez moi pour des activités peu catholiques…

Je me suis dit: “Et si j’expliquais à mes lecteurs comment fonctionne ces pubs pour qu’ils comprennent à quel point elles sont… Intéressantes ET éducatives!”

Oui Oui. Vous m’avez bien lu.

Les pubs intempestives, agressives, truffées de fautes….  Sont un des meilleurs exemples possible de business qui fonctionne COMME SUR DES ROULETTES.

Si, vous m’avez bien entendu.

Les marketeux affiliés (je reviendrais sur ce terme plus tard) qui placent ces pubs s’en mettent pleeeeeein les fouilles.

Du 10 000€/jour pour les plus riches d’entre eux. Comment? Nous y reviendrons aussi (enfin, vous pouvez télécharger un pdf à la fin de cet article ou j’explique tout cela en détail, l’article est assez long comme ça).

“ATTENDS! Mais… ces pubs sont criblées de fautes d’orthographes, tu vas pas me faire croire que les illettrés derrière ça sont intelligents ET riches!”

Et bien…si. Dans pas mal de cas.

Pour ce qui est des fautes d’orthographes dans ces pubs…  il faut comprendre que ce n’est pas un quelconque crétin des Alpes qui les a conçues MAIS un marketeur affilié (Très probablement anglophone) qui se cherche un marché avec moins de concurrence (= marché de niche)… comme, OH SURPRISE, le marché français.

Et, BIM, ça fait des pubs peu professionnelles, à la grammaire douteuse.. qui font saigner vos yeux

Devenir riche internet  devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux d14V2QU03fquADZn EIDvcp9PAc
ça sent le google trad’ à plein nez…

______

Je vous vois venir avec vos “c’est dégueulasse, immoral blabla”.

Ce n’est pas la question. La question est “Quel enseignement pouvons nous en tirer?”

Le voici, et il n’est pas des moindres.

Les gens derrière ces pubs ont compris un principe fondamental:

“La somme d’argent que l’on peut gagner est proportionnelle à l’importance perçue du problème que l’on résout/Du désir qu’on satisfait X le nombre de gens touchés par le problème/Par le désir A QUI ON PRESENTE LA SOLUTION ”

Ou, pour reprendre les mots de Zig Ziglar, vendeur d’anthologie:

“You can have anything you want in life as long as you give people what they want”

Ou encore l’enseignement de Dale Carnegie, professeur en communication qui a profondément inspiré Steve Jobs, Sir Richard Branson, Tim Ferriss…

“Always talk in terms of the other’s interest”

Si vous y arrivez, à vous la richesse… Enfin, si vous savez vous positionner et présenter votre solution au problème de manière attractive et marquante (mais j’y consacrerais un grand guide, ne vous inquiétez pas.)

CE QUE JE VEUX DEMONTRER PAR TOUT CE QUE JE VIENS DE VOUS EXPLIQUER, C’EST TOUT SIMPLEMENT QUE:

Si vous vendez un produit qui résout un problème que beaucoup de gens ont ET que vous le mettez sous le nez d’acheteurs potentiels, votre revenu sera proportionnel au nombre d’acheteurs potentiels.

“Sky is the limit” comme disait l’autre.

ET C’EST AINSI QUE L’ON DEVIENT RICHE SUR INTERNET… ET DANS LA VRAIE VIE.

Devenir riche internet devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux Money Grows on Trees
…et pas comme ça!

En donnant aux gens ce qu’ils veulent.

Cela peut prendre plusieurs formes.

Toutefois, toutes les manières de vraiment gagner de l’argent sont fondées sur la création d’une solution à un problème qui touche un groupe de personne, la satisfaction de leurs désirs, la diminution de leurs peurs…

(Après, il est possible de raviver des désirs, grossir les problèmes dans la tête de vos prospects afin de vendre encore plus/vendre plus cher… mais c’est une autre histoire)

Ex: Steve Jobs a réussi a conféré un impact colossal à Apple en ne lui faisant plus vendre des produits, mais une vision de l’avenir, une appartenance et un statut social.

Elon Musk ne vend pas des voitures électriques, mais les mêmes concepts que Jobs (les magasins Tesla ont été conçu par le même designer que les magasins Apple, et ce n’est pas un hasard)

Un bon agent immobilier ne vous vend pas “une maison”, mais un endroit dans lequel vous pourrez élever vos enfants dans le bonheur, passer des moments mémorables en famille ET vivre heureux.

Jordan Belfort (Aka Le loup de Wallstreet) ne vendait pas des actions quand il parlait aux clients, mais “le début d’une relation florissante avec un des meilleurs traders de wallstreet qui peut rapporter des sommes innommables”

“Ça va, j’ai compris, je fais quoi du coup pour devenir riche moi?”

Commencez par ne pas faire de la richesse une priorité.

C’est bon?

Voici la formule que vous devriez TOUJOURS GARDER EN TÊTE.

C’est le fondement de toute success-story, de toute richesse créée (trouvez-moi un business qui ne s’appuie pas sur le processus que je vais décrire si vous n’êtes pas d’accord! )

1. PENSEZ à un produit que vous pourriez vendre

J’ai bien dit “pensez”.

La première, énooooorme erreur que même les plus grandes et respectables entreprises commettent… c’est créer un produit pour lequel il n’y a pas de marché.

Google utilise ses Google Glasses pour caler des tables à l’heure où j’écris ces lignes.

En tant que passionné de marketing, je suis persuadé que l’on peut TOUT vendre tant que l’on crée un désir, MAIS il est tout de même plus aisé de vendre un produit que des personnes que les gens achètent parce qu’ils ont en réellement besoin.

Il existe des centaines de façons de trouver une idée de produit à vendre. Voici celles que je trouve le plus efficaces en terme de temps investi/qualité de l’idée.

A. Réfléchissez à un de vos propres problèmes et essayez de le résoudre

Quelque chose vous énerve dans la vie de tous les jours?

Vous rencontrez un problème dans votre vie pro que personne a résolu jusqu’à là?

Vous pensez avoir la solution pour simplifier un processus long et ennuyeux?

Vous êtes persuadé d’être capable d’améliorer un outil que vous utilisez déjà?

Et bien….

Créez un produit innovant !

D’immenses fortunes sont nées ainsi, tout simplement parce que un mec a décidé de s’attaquer à son problème en créant une solution.

Et -Oh surprise- d’autres personnes avaient le même problème ce qui les a mené à faire comme Fry de Futurama ci-dessous.

devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux shut up and take my money

Les notes Post-it en sont un merveilleux exemple, puisqu’inventées par un scientifique qui n’en pouvait plus de perdre les feuilles qu’il utilisait en tant marques-page.

Aujourd’hui, il est facile de “tester”  la popularité d’une idée, d’un concept, d’un produit en faisant recours aux diverses plateformes de crowd-funding qui foisonnent sur le web.

Kickstarter, Indiegogo, Ulule… n’en sont que certaines d’entre-elles.

Vous aimez l’idée du drone mais la mer vous passionne bien plus que les airs? Créez le.

Vous voulez des souliers de qualités fabriqués mais vous ne trouvez pas de made in France alors que vous ne jurez que par ça? Réglez votre problème par vos propres moyens comme Jacques&Déméter.

Vous en avez marre de toujours oublié vos enceintes/mixeur/couverts/assiettes/lampe-torche/batterie de rechange… quand vous partez faire un pick-nick? Apparemment vous êtes pas les seuls, au vu du succès du de ce machin!

D’autres exemples mondialement connus de cette méthode de création de produit sont Airbnb, Uber…

B. Trouvez une compétence que vous maîtrisez et enseignez-la (Cours, livre etc.)

Vendre son savoir/ses connaissances/son expériences/son expertise.

Cette méthode est sûrement l’une des plus lucratives (Pour info, l’industrie du consulting a brassé 449 Milliards de dollars en 2015)

avec des marges bien supérieure à 1000%.

“Euuuh Robin, ta touche 0 s’est bloquée?”

Non, pas du tout!

Tenez,  réfléchissez deux secondes:

– Vous écrivez un livre sur un sujet X. Tout ce que vous investissez, c’est du temps et quelques euros pour des photos ou autre (disons une centaine max).

– Vous le vendez en ligne, sous la forme d’un ebook sur Amazon/Itunes/votre propre site etc.

Le plus grand blog de mode masculine francophone –BonneGueule.fr  a décollé grâce à un seul ebook.

Les revenus générés par la vente de ce dernier ont donné le coup de pouce nécessaire aux deux fondateurs pour quitter leur jobs respectifs.

Plutôt sympa non?

Si vous réfléchissez deux secondes, Le modèle est rentable au possible. Le visiteur clique sur le bouton achat, paye…et un lien vers l’ebook atterri dans sa boîte mail.

Pas de coûts de production (le produit est virtuel), aucun coût de livraison.

Que du bénéf. Une belle manière de devenir riche sur le web

Encore mieux, vous pouvez créer un cours vidéo sur le sujet que vous enseignez et le vendre plus cher que le livre.

Vous l’uploadez sur une site internet avec un accès nom d’utilisateur/mot de passe.

Quand quelqu’un l’achète, vous lui envoyez un mail automatique avec le mot de passe et le nom d’utilisateur.

Voilà.

La même chose vaut pour le Site du zéro (maintenant https://openclassrooms.com/) qui a commencé à se monétiser et à être rentable grâce à des cours en ligne (les fameux MOOC). Tout comme BonneGueule un peu plus tard, lorsqu’ils étaient plus établis.

BREF: Plutôt que d’être payé quelques dizaines de centimes par mois en laissant Google faire de la pub pour de la nourriture pour chien sur votre site, créez un produit qui plaira aux visiteurs et qu’ils seront tenté d’acheter.

ATTENTION TOUTEFOIS: Si vous voulez que votre produit s’écoule rapidement, il faut s’assurer qu’il:

– Résolve un problème spécifique ou réponde à un désir établi (et surtout que l’acheteur potentiel le sache en un coup d’oeil sur votre page de vente)

– Que les bénéfices du produit soient clairement établies dans le texte de vente.

Je pourrais écrire des centaines de page sur l’écriture de texte de vente, mais ce sera pour une autre fois.

Continuons et voyons une technique ridiculement simple de créer un nouveau produit.

C. Créer un produit qui est meilleur/différent/plus efficace/plus luxueux….  que les autres produits de son genre

Pas besoin de s’appeler Léonard De Vinci et d’inventer la prochaine mitraillette pour devenir riche.

En effet, l’idée qu’il faut innover à tout prix et révolutionner le monde avec son invention pour espérer faire fortune est idiote.

Tinder en est l’exemple parfait.

Devenir riche internet  devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux Tinder2
Beurk. Tinder. j’en suis pas fan, mais la “startup” a eu tout juste à chaque étape de son développement.

Les sites de rencontre existaient déjà depuis un moment.

Les applications aussi.

La seule chose que les fondateurs ont fait, c’est de prendre un concept existant et le modifier pour qu’il soit plus rapide et plus aisé à naviguer.

Tout ce que les créateurs de Tinder ont fait, c’est de prendre une invention déjà existante et de modifier son interface.

Cette méthode de “Je prends une invention existante et je change deux trois trucs pour en faire quelque chose de neuf” est tellement plus aisée et prolifique que d’inventer quelque chose de nouveau à partir de rien.

Voilà le processus pour créer un nouveau produit de cette manière:

  1. Regardez autour de vous et notez les objets et notez en 10 sur un bout de papier
  2. Réfléchissez aux différentes variables de ces objets et aux changements qu’il serait intéressant d’opérer.

Voici les variables que vous pourriez changer sur un produit déjà existant:

La qualité: En quoi est fait votre produit? En cachemire? En aluminium? En titane? Est-il différent dans l’aspect? Est-ce ça change quelque chose dans l’utilisation? Est-il fabriqué à la main? Où est-il fabriqué? Est-ce qu’il est fabriqué en quantité limité (ce qui rajouterais un côté exclusif)?

L’unicité: Que fait-il de plus que les autres produits de votre gamme (ex: go-pro est une caméra MAIS qui se fixe partout et aussi sur la tête)? Est-ce que votre produit, de par son unicité, est spécifique à un certain public? Est-ce que vous avez ajouté une fonctionnalité qui change tout (Ex: les casques parrot, made in France,  qualité haut de gamme ET commandes tactiles. Difficile de faire mieux que ça en terme de niche, on se démarque violemment de la concurrence là)

Le business model: Votre produit est-il fabriqué en Ethiopie dans l’idée de relancer l’économie du pays? Est-ce que un % du prix de vente va à une organisation spéciale (comme bobbies qui verse 5€ par paire de chaussure vendue pour sauver des pélicans, très beau pour ne pas se fondre dans la foule)? Est-il spécial (ex: thestatusaudio.com qui vend des casques audio de très haute qualité à prix raisonnable puisqu’ils ne vendent qu’en ligne ET ne font pas de pub?)

( Je peux vous montrer une tonne d’exemples de ce processus pour vous inspirer, mais l’article est bien assez long ainsi, ce sera pour une prochaine fois)

“Oui mais quelqu’un fait déjà à peu près ce que je veux faire, ça va pas marcher du coup…”

MAIS TANT MIEUX, NE VOUS EN PLAIGNEZ PAS!

S’il y a de la concurrence, c’est qu’il existe un marché.

S’il y a un marché, c’est qu’il existe des acheteurs potentiels pour votre produit.

C’est quand il n’y a PAS de concurrence pour votre produit/sorte de produit que vous devriez vous inquiéter, puisque ça peut vouloir dire que personne en voudra (Ce qui n’est bien sûr pas souvent le cas, mais il faudra tester le marché).

Mec champ sans concurrence devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux Mec champ sans concurrence
Oui, j’extrapole, mais avouez que c’est idiot.

Archiduchesse SAVAIT grâce à l’analyse de sa concurrence que certaines personnes aiment les belles chaussettes. Du coup, ils ont ajouté l’aspect made-in-France, plus de couleurs, une personnalité agréable à travers le service-client adorable…et BIM, une boîte qui tourne 🙂

Voili Voilou pour la partie “penser à un produit à vendre”, je vous encourage vivement à vous poser et à faire une liste des idées qui vous viennent et de trier par “qu’est-ce qui me plairait le plus?” puisqu’il n’y a aucun intérêt à commencer sur quelque chose qui ne vous plait que moyennement.

2. Vous avez une idée de produit? Scandez internet pour trouver des acheteurs avant même de le créer!

Je vais partir du principe que vous n’avez pas des milliers d’euros à dépenser dans un projet sans être sûr qu’il vous rapportera de l’argent.

Heureusement que ce genre de situation est très facile à éviter (si si, je vous assure).

“Euh ouais, mais je fais comment pour savoir si je vais gagner de l’argent avec mon produit s’il n’existe même pas?”

Très bonne question.

C’est bien sympa d’avoir une idée, mais encore faut-il savoir si elle plaît et amène les gens à sortir des billets de leur porte-feuille.

À l’époque, de multiples entreprises (américaines surtout) plaçaient des publicités pour des produits inexistants dans la presse papier, avec un numéro de téléphone pour commander.

Devenir riche internet rapidement  devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux B6Iy9FQCEAAhKd3
Placer une telle publicité dans le journal afin de mesurer exactement quel % du lectorat est intéressé par l’offre même avant de la créer: du pur génie

Si quelqu’un appelait ce numéro, il tombait directement sur un répondeur qui répétait en boucle un truc dans le genre “Nous sommes désolés, nous n’avons plus produit en stock, on vous rappellera dès qu’on en aura”.

Selon le nombre d’appels, les entreprises décidaient alors de produire le produit.

Ils savaient DONC s’il y avait un intérêt pour le produit avant même qu’il existe.

Un réel intérêt, qui allait se traduire en vente.

Voici ce que je vous conseille de faire pour vous éviter que votre produit vous reste sur les bras une fois manufacturé…

1. Contactez vos amis/familles qui pourraient être intéressés et proposez-leurs d’en précommande et de vous donner de l’argent d’avance! C’est facile de dire “Oh oui, j’achèterais ton produit, bien sûr, l’idée me plaît” pour encourager un ami. Mais l’acheter, c’est autre chose. (cette étape est d’autant plus importante si vous ne voyez pas de concurrence à votre produit en fouillant sur google). Réfléchissez: si même vos proches potentiellement intéressés par votre produit ne serait pas prêts à payer de l’argent pour l’acquérir, personne d’autre ne le sera. Si 10% des personnes contactées ont exprimé un intérêt vraiment fort ET si quelques-unes ont même PAYÉ (virement paypal tmtc), passez à la suite.

2. Si vous avez passé la dernière étape avec succès, créez une page de pré-lancement (qui expliquera le produit, donnera des raisons POURQUOI il est si génial et qu’est-ce qu’il apportera comme valeur ajouté à vote audience cible). Cette page vous servira à récolter les adresses mails des visiteurs potentiellement intéressés. Le plus tôt vous la créez, le plus d’adresses-mails vous récolterez, le plus d’acheteurs potentiels vous aurez à disposition le jour du lancement.

(Conseil pro: Si vous n’avez pas froid aux yeux, de toutes nouvelles portes s’ouvrent à vous…  Je m’explique: vous pourriez  faire comme si vous le vendez déjà… et rediriger vers une page “out of stock”  où vous leur direz de laisser leur email pour les recontacter ultérieurement, à la manière des vielles pubs dans la presse papier. Pourquoi? Et bien parce que ça vous permettra de voir s’il existe un réel intérêt.)

Voilà.

Les plateformes de crowd-funding fonctionne exactement de cette manière, mais bon, je pense que vous l’avez remarqué 😉

(D’ailleurs, vous pourriez en utiliser une pour le lancement de votre produit si partager une petite somme avec la plateforme ne vous gêne pas. Ce sera plus facile/rassurant pour ceux d’entre-vous qui ont le cerveau rien qu’à lire cette article.)

“Cool, j’ai un produit et j’ai trouvé des gens qui voudraient l’acheter! Je fais quoi maintenant?”

3. C’est validé? Alors produisez!

Devenir riche rapidement internet  devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux stencil
Oui, parce qu’à un moment, il faut bien créer un produit.

Je ne peux pas vraiment vous aider sur ce point. C’est votre produit après tout, et vous savez que des gens le veulent.

S’il s’agit d’un produit physique:  Cherchez des fournisseurs (sur Alibaba par exemple), trouvez des ateliers/entreprises capables de produire votre produit, Essayez de trouver ou vos compétiteurs produisent leurs produits, Passez des coups de fils à gauche à droite à des gens qui pourraient savoir…

S’il s’agit de produits virtuel: Qu’attendez-vous? À raison de 2h de travail/jour, vous l’aurez terminé assez rapidement.

Passons à la suite: Vous avez une centaine de produits manufacturés dans votre garage -ou un produit virtuel sur votre ordinateur- et vous savez pertinemment qu’il existe une demande pour ces derniers…

QUE FAIRE MAINTENANT?

(Note: Si vous avez utilisé une plateforme de crowd-funding, vous avez DEJA des acheteurs et de l’argent avant même que la production soit terminée… Mais bon, si vous vous voulez que votre business survive après la campagne de crowd-funding, lisez la suite)

4. Done? Now… c’est le temps de faire du marketing

Ah, le marketing, cette science décriée, moquée, tournée en ridicule en Europe…

“La pub, ça ne marche pas”

“Le marketing, c’est du vent”

C’est tous des tirs-au-flanc”

Je conçois qu’on puisse douter de l’utilité du marketing quand on entend certains stagiaire marketing raconter “Bah on choisit la couleur des bouteilles de shampoing selon les tendances du moment…quoi? L’impact que ça a sur les ventes? Bah je sais pas, on peut savoir ça?” (extrait d’une conversation à laquelle j’ai eu le malheur d’assister en septembre dernier).

Mettons les choses au clair: Le marketing, c’est l’art de mettre votre produit devant le nez du plus grand nombre d’acheteurs potentiels et leur donner envie de l’acheter.

(Vous n’allez pas faire du porte à porte à Neuilly pour vendre des jogging Airness.)

Pas si inutile que ça non?

Il y a 10 000 façons de s’y prendre, et je parle des meilleurs d’entre-elles dans mes MOOCs (en anglais, sorry).

Je vais vous en mettre 3 ici.

On va partir du principe que vous n’avez AUCUNE envie de dépenser de l’argent en marketing, tout simplement parce que vous n’avez pas un gros budget (On est tous un peu radin, je comprends)

 A/ Mettez à profit de votre mailing-list: la technique ultime pour gagner de l’argent sur internet

Je suppose ici que vous avez religieusement suivi tous mes conseils d’au-dessus, notamment ce qui concerne la récolte d’email (Quoi? Non? Et bien, qu’attendez-vous? Zou!).

Si vous avez fait du bon boulot, vous devriez avoir une centaine, voire 1000-2000 adresses-mail de personnes intéressées/très intéressées par votre produit.

“Ah oui, je leur envoie un mail avec un lien de vente c’est ça comme dans les mails Amazon?”

NON Malheureux!

Surtout pas.

Surtout pas.

“Bah… je fais quoi du coup?”

Réfléchissez… lorsque vous entrez dans un magasin de vêtement, vous n’aimeriez pas que le vendeur vous suive et vous répète “Hé toi. Oui toi. Achète ça. Aller. Stp. Achète. Achète.”

Devenir riche internet rapide mail  devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux Mail a   ne pas e  crire
Oui. C’est une mail de vente d’un Eshop allemand. Pour être sûr que celui qui l’a écrit ne tombe jamais su ce blog #bettersafethansorry

Vous préfériez qu’il vous conseille, vous donne des petites astuces peut-être sur comment porter cette chemise, vous glisse une petite réduction parce que “c’est la période des soldes dans une semaine, ce serait dommage que vous payiez plein pot”…

Bref, qu’il soit bon commerçant et construise une bonne relation avec vous (=le client), ce qui vous donnera envie de revenir et vous fera conseiller son magasin à vos amis!

Et c’est exactement de cette façon que toutes les entreprises (et vous aussi) devraient se comporter dans leur mailing!

Ce dont je vais vous parler maintenant s’appelle le email-marketing. J’ai créé un gros cours vidéo sur le sujet, mais je vais vous dire exactement comment vous devriez procéder une fois que vous avez des cartons emplies de votre produit + une mailing-list pleine de clients potentiels.

MAIL 1:  Explication sur le produit, de bonnes infos qui intéressent votre audience et l’aident à résoudre ses problèmes (ex: votre produit est une brosse à dent de luxe, elle brosse mieux etc, tient mieux en main. Votre premier mail pourrait être sur les 10 grosses erreurs commises lors du brossage de dent, potentiellement dangereuse pour la santé buccale.)

MAIL 2: Annonce de la sortie de votre produit, explications intéressantes pourquoi il est génial SANS le vendre, mais en donnant une date et un horaire pour les commandes (pour créer de l’anticipation)

MAIL 3: Une étude de cas sur quelqu’un qui a utilisé votre produit, qui allèchera les inscrits à votre mailing liste avec un petit rappel que les commandes ouvre dans 24h et que le nombre de produit est limité.

MAIL 4: Ouverture des commandes. Rappel rapide pourquoi votre produit est génial.

Croyez-moi, le nombre de produit vendu de cette manière sera bien plus conséquent qu’avec un simple mail de vente de 4 lignes avec un lien vers la page de vente.

votre cerveau fume? Téléchargez la check-list qui résume les points-clé de cet article + une explication fascinante sur le monde obscur du marketing affilié (qui rapporte  10 000$/jour à certains) que je me suis amusé à écrire pour vous en cliquant ici

 B/ Partenariats avec des “influencers”

Le marketing, comme je vous l’ai déjà expliqué, est l’art de présenter votre produit au plus d’acheteurs potentiels possible (et de les convaincre d’acheter en même temps si possible).

Donc, de créer une exposition optimale.

Quoi de mieux que d’aller chercher vos acheteurs potentiels… là où ils se trouvent?

Écumez les forums qu’ils fréquentent, les blogs qu’ils suivent, les pages/groupe Facebook sur lesquelles ils traînent, les personnalités qu’ils “followent” sur twitter…

Et essayez de voir si vous ne pourriez pas faire en sorte que votre produit y soit relayé.

Devenir riche produit internet Lagerfeld devenir riche Comment devenir riche sur internet? Un guide honnête sur un sujet épineux Lagerfeld
Imaginez que vous produisiez des chapeaux en paille multicolores et que Lagerfeld (une autorité dans votre niche) tweet une de vos créations: quel impact cela aurait-il sur vos ventes de chapeaux?

“Je vois pas vraiment ce que tu veux dire…”

Désolé, prenant un exemple claire.

Je vends, encore une fois, des brosse à dent de luxe qui brossent mieux et tiennent bien en main (et sont magnifiques, en bois etc.). Voici rapidement ce que je pourrais faire en terme de partenariat.

1. Faire une liste de sites que fréquentent mes acheteurs potentiels (ex: www.dents-blanches.ch)

2. Faire une liste de tous les autres sites liées à ma niche, sans être dans ma niche pour autant (ex:  ma niche est “hygiène buccale”… mais  les niche “lifestyle”, “santé”, “innovation” sont aussi intéressantes et emplies d’acheteur potentiels.)

3. Contacter les propriétaires de ces sites pour leur proposer de:

– Tester mon produit et d’écrire un revue honnête (et leur proposer un coupon 20-30% de réduction à placer rien que pour leur lectorat)

– Vendre mon produit à leur mailing liste contre un % du revenue généré (50/50 est optimale). Imaginez un blogueur santé envoie une offre spéciale de mon produit à sa mailing-liste de 10 000 abonnés et vend 500 brosses à dent.

Bien sûr, ça peut sembler tout bête, mais la mise en place de partenariats est la technique avec le plus gros ROI (Return-on-investment).

Le test de votre produit publié sur un gros site bien référencé par les moteurs de recherche ET lu par votre audience vous donnera une belle exposition et se traduira en achat assez rapidement.

– C/ Guest posts (ou “article invité”)

Cette technique est surtout intéressante si vous avez un  propre blog/site dédié à votre niche (et non seulement un produit et une page de vente), en ce qu’elle vous permettra de “voler” l’audience d’autres personnalités et blogueurs.

Vous allez comprendre pourquoi, ne vous inquiétez pas.

Appliquons à la lettre les sages paroles de Zig Ziglar:

“You can have anything you want in life if you give people what they want”.

Ce que je veux, c’est de l’exposition pour mon produit = créer le plus de liens possibles vers la page de vente de mon produit (des liens de gros sites emplies d’acheteurs potentiels de préférence).

La question est, ce faisant: “Que désirent les propriétaires de gros sites dans ma niche?”

Je vais vous répondre, c’est simple:

PLUS. DE. TRAFIC.

Donc du contenu de qualité qui plaira au lectorat.

Sans travailler de préférence.

À partir de là, posons nous la question fatidique “comment concilier ce que JE veux avec ce qu’ILS veulent?”.

Tout simplement en leur servant du contenu de qualité tout frais, qui plaira à leur lectorat, sur un plat.

Ex: Je veux obtenir un lien vers mon produit de la part http://www.sante-et-nutrition.com/.

Je pourrais procéder comme si je faisais un partenariat (Envoyer une brosse à dent pour que le propriétaire du site la test et écrivent dessus), mais puisque ça semble être quelqu’un de très occupé et que je veux être SUR d’obtenir un lien, je vais lui prémacher le travail… en écrivant un article intéressant en rapport avec mon produit qui plaira à son audience… et le lui offrir par mail.

1) Je fais une liste d’article que je pourrais écrire à propos de la brosse à dent ET dont le sujet justifierait un lien vers mon produit/vers mon site (en gardant en tête que les articles les plus lus sont… des listes et des tutoriels).

2) Une fois que j’ai 3 idées d’articles, je choisis celle qui me plait et je fais un plan détaillé de l’article.

3) Je lui envoie l’article dans un mail qui ressemble à ça:

“Bonjour X,

Je m’appelle X et je suis un lecteur de longue date de ton blog.

Je viens de lire ton article sur [INSERERSUJET] et je l’ai vraiment bien aimé parce que ça m’a fait penser à….

J’ai écrit un article sur un sujet qui plairait à ton audience et que je n’ai publié nulle part, et je me demandais ce que tu en pensais.

Le titre est “….”.  Il traite entre autre de : – – –

Est-ce que ça t’intéresserais de le publier sur ton site? Si oui, répond simplement “OK” à ce mail je te l’envoie de suite et je m’occuperais de tout ce qui est formatage etc. Tu peux le publier sous ton nom si tu veux, ça ne me gêne pas. Bonne journée!

Robin

P.S: Je viens de créer ce produit [lien vers page de vente]. Dis-moi si tu serais intéressé par le tester, je t’enverrais un exemplaire gratuit, donne moi simplement ton adresse.

4) Attendre la réponse au mail (vous pouvez envoyer ce mail à plusieurs blogs/sites dans la même niche). Relancez le dans 2 jours s’il n’a pas répondu. Si elle est positive, félicitations! Écrivait l’article rapidement et envoyez le.

Avant que vous dites quoique ce soit: Oui, c’est bien plus de travail que d’envoyer un mail générique ou on change uniquement le nom et dans lequel on mendie pour un lien.

Toutefois, je vous assure que vous aurez énormément plus de chance d’obtenir une réponse positive avec une demande personnalisée, qui se focalise sur les besoins de celui que vous contactez plutôt que sur les vôtres.

Conclusion: utiliser internet pour devenir riche est possible… mais internet est et restera uniquement un média

votre cerveau fume après cet article? Trop d’infos?  Téléchargez la check-list qui résume les points-clé de cet article + une explication fascinante sur le monde obscur du marketing affilié (qui rapporte  10 000$/jour à certains) que je me suis amusé à écrire pour vous en cliquant ici